Saveurs boréales et hygge à la québécoise

Une passion qui a commencé il y a 4 ans. Dans un champ d’argousier en Estrie.

Photo from Pixabay

Voici…. Une passion qui a commencé il y a 4 ans. Dans un champ d’argousier en Estrie.

Ce jour-là, j’étais avec mon fils Sébastien, chef à Montréal, à cueillir de l’argousier. On s’est beaucoup piqués à récolter quelques centaines de grammes de cette baie boréale!

Cette plante a en effet plein de longues épines vraiment déplaisantes. Que ne doit donc pas faire pour de belles découvertes?

Sébastien en a fait une délicieuse mousse, servie avec un excellent pâté de gibier.

L’argousier, je ne connaissais pas. Et je n’avais aucune idée dans quelle aventure cela allait m’amener: de l’Estrie, à Québec, au lac Saint-Jean et jusqu’au nord de la Norvège (fin janvier, à 300 kms au nord de cercle arctique, quand le soleil ne se lève pas, et oui!).

J’ai découvert d’autres baies sauvages, les épices boréales, la moutarde aux champignons sauvages, les vinaigrettes à l’épinette et tellement plus.

Il ne m’en fallait pas moins pour devenir passionnée et vouloir y consacrer du temps.

Surtout que…

Surtout que j’adore aussi toute cette neige l’hiver, qu’on soit bien au chaud, flottis devant un feu de cheminée ou dehors à faire de la raquette dans les bois.

Sans parler des randonnées dans ces grands espaces majestueux, en été comme en automne.

Alors, célébrer la nordicité du Québec, ça veut dire quoi? Le Québec nordique, c’est quoi?

Voici… pêle-mêle!

      • Une randonnée dans le Charlevoix
      • Un mini-chalet dans les bois
      • Cuire un saumon sur un feu de camp
      • Des têtes de violons ou une moutarde aux champignons sauvages pour accompagner vos viandes
      • gravlax épices boréalesL’automne dans le Nunavik
      • Des crêpes aux bleuets sauvages
      • Des bougies qui sentent bon le pin
      • Du canot-camping dans les parcs nationaux
      • Du gravlax aux épices boréales, fait maison
      • Un savon à l’argousier et au thé du Labrador, ou au sapin baumier
      • De gros bas de laine pour une soirée cocooning
      • Un repas boréal mémorable au restaurant La Légende à Québec
      • Un râgout de pattes au mélange d’épices de Kamouraska
      • Une balade en raquette au milieu de sapins couverts de neige
      • Un vin chaud au coin du feu
      • Une nuit dans un hôtel de glace
      • Un muffin aux canneberges et une tartelette aux pacanes du nord
      • Les coureurs des bois et leurs 160 kms en ski de fond (Marathon Canadien de ski)
      • Une soirée “patinage sur glace et queue de castor” au Vieux Port de Montréal
      • Un verre de vin de glace avec un toast au fromage de chèvre
      • Des oeuvres de créateurs locaux qui nous parlent de nordicité.

      Ça vous tente? Vous voulez découvrir avec nous?

      Je pourrais en dire plus… Mais pour vous, c’est quoi la nordicité du Québec, ce coin de pays tout au nord de l’Amérique?

Laisser un commentaire